Retour à la liste

La Camargue en liberté

Résumé

Des étendues parées de rose, de vert et de bleu, des animaux en toute liberté… Bienvenue en Camargue, terre d’eau et de lumière. Tiga marche entre les marais salants, on voit les remparts d’Aigues-Mortes derrière elle. Tiga avance vers les remparts et entre dans la vieille ville et s’avance dans les rues animées. Elle se dirige vers la place de la Viguerie, où elle retrouve Luc, Aigues-mortais depuis toujours qui lui propose de lui faire découvrir sa ville. Luc s’arrête devant une boulangerie : il tient à faire goûter une spécialité àTiga : la fougasse d’Aigues-Mortes, une institution… au doux parfum de fleur d’oranger. Le lendemain, alors que le soleil se lève et que la vieille ville est toujours endormie, Tiga s’apprête à découvrir le vrai trésor d’Aigues-Mortes, l’or blanc de Camargue : son sel, et surtout le savoir-faire lié à sa récolte dans les salins…qui ont la particularité d’être non pas blancs, mais Devant ce décor surprenant, Luc en profite pour partager ses souvenirs : quand il a commencé dans le métier, à 18 ans, la fleur de sel n’était pas aussi « tendance » et recherchée qu’aujourd’hui. Après avoir participé à la récolte à la main, Tiga remercie Luc et les jeunes apprentis, puis repart avec un jolisouvenir : du sel de Camargue, mais surtout une rencontre émouvante avec Luc et les jeunes qui assurent l’avenirdes salins. Toujours à Aigues-Mortes près des remparts, sur le port, Tiga guette l’horizon, sac sur le dos. Mathieu vient la chercher en bateau pour lui faire découvrir le port du Grau du Roi, son chez lui. En effet, Aigues-Mortes est situé sur le canal “du Rhône à Sète” avec une branche latérale menant à la Méditerranée, au Grau du Roi.         Plus tard, on retrouve Tiga, déjà en mer, avec Mathieu et sa petite équipe de pêcheurs, qu’il présente à Tiga. Ici, au Grau-du-Roi, tout est une histoire de famille. Cousins, parents… on travaille ensemble et on construit l’avenir ! Comme tous les pêcheurs du Grau du Roi, le jeune entrepreneur participe au programme « Reseaclons » piloté par l’Institut marin. En mer, lui et les autres pêcheurs récupèrent et mettent de côté tous les plastiques qui arrivent dans leur filet.   Le lendemain, Tiga, est à vélo, et emprunte le chemin cyclable appelé « la digue à la mer », situé entre le Grau du Roi et les Saintes-Maries-de-la-Mer. Elle arrive au Mas de la Fouque : en pleine nature, des cabanes de gardians et des roulottes version plus luxueuse… Elle s’avance vers le sanctuaire des Saintes-Maries, et retrouve le curé Jean- Rémy Falciola, devant la symbolique Croix de Camargue.   Pour la fin de son voyage, Tiga arrive au mas de la Manade Raynaud, également située aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Aurélie et Aude, sont déjà en plein travail. Elles ont pris la relève à seulement 28 et 27 ans de la Manade familial : la Manade RAYNAUD, une des plus anciennes de la région, a été fondée en 1904 et élève des taureaux de Raço di Biou depuis 6 générations.   Tiga arrive ensuite à Arles.  Devant les arènes de la ville, elle retrouve Virginie, déjà en train de prendre des photos. Elle crée en 2018 un compte instagram « In the Mood for Arles » pour partager ce renouveau, et l’énergie créative qu’on retrouve à chaque coin de rue. A l’intérieur des arènes, des gladiateurs se préparent pour un spectacle. Tiga et Virginie observent, puis s’approchent pour leur poser quelques questions, avant de découvrir le reste de la ville.   Chico Bouchikhi, 65 ans, co-fondateur des Gipsy Kings, et créateur du patio de Camargue, à Arles où il est né. Tiga est place du Forum, où Chico prend toujours son café. L’endroit est gigantesque, situé au bord de l’eau. C’est une ville dans la ville, le lieu comprend même une chapelle ! Il l’invite ensuite à partager un déjeuner en « petit comité », en famille. Aumenu : une paella arlésienne et gitane. Chico va se préparer pour son spectacle, il dit au revoir à Tiga et lui souhaite une belle soirée.

L’équipe d’Echappées Belles Camargue

 Animateur: TIGA

Réalisateur : Franck POIRIER

Ingénieur du son :  Gregory James COOK

JRI : Sylvain PIERRON

Assistants : Sébastien VERLET et Thibault ROSSI

Assistante de rédaction : Mallorie LAMBILLIOTTE